Fatigue persistante : les principales causes à chercher

Une fatigue persistante, qui vous inquiète ou préoccupe vos proches mérite un avis médical pour rechercher une ou des causes possibles.

Plusieurs situations peuvent conduire à une baisse d’activité, à un manque d’envie de faire des tâches quotidiennes (ménage, toilette, cuisine), voire à un état d’épuisement comme :

  • amaigrissement important suite à un régime alimentaire trop sévère ou anorexie avec manque de vitamines, de glucides, de protéines ou de minéraux ; à un excès de café, thé ou de sodas ;
  • troubles du sommeil avec insomnies ou réveils trop matinaux, pauses respiratoires ou apnées ;
  • perte d’appétit suite à une infection respiratoire (bronchite), infection urinaire (cystite) ou infection digestive (gastro-entérite ; hépatite) ;
  • maladies chroniques : rhumatismes ; migraines ; anémie avec carence en fer ; insuffisance cardiaque ; hypertension artérielle ; chimiothérapie pour cancer, …
  • état mental perturbé avec dépression, stress excessif ou anxiété répétée ;
  • état sédentaire avec manque d’activités physiques et excès d’écrans ;
  • désordres hormonaux non corrigés ou mal contrôlés : hypothyroïdie, diabète, ménopause avec bouffées de chaleur, insuffisance en hormones sexuelles avec troubles des règles, baisse de la libido.

Selon le contexte, le retentissement de la fatigue sur l’état physique, le travail, les relations avec les autres, un bilan de santé avec prise en charge personnalisée pourra être proposé par le médecin consulté.

Souvent, il existe plusieurs causes de fatigue physique, psychique ou mixte. Dans la majorité des cas, il est important de modifier ses habitudes de vie, d’améliorer son alimentation et son activité physique. Parfois, il est important de reprendre des médicaments arrêtés à sa propre initiative comme par exemple un comprimé pour la tension artérielle ou encore pour un diabète, un sida.

Correction de la fatigue selon la cause

En cas de suspicion d’alimentation inadaptée, une prise de sang permettra d’authentifier ou non un manque de vitamines, un état de dénutrition avec baisse du taux d’albumine ;

En cas de sommeil perturbé chez une personne en excès de poids, un avis auprès d’un pneumologue pour syndrome d’apnée de sommeil est à envisager ;

  • En cas de suspicion d’infection, un bilan sanguin sera demandé et parfois une prescription d’antibiotiques, d’antipyrétique contre la fièvre ou d’anti-inflammatoire conclura la visite chez le médecin en plus de conseils visant à augmenter les apports en vitamines grâce à la consommation chaque jour de fruits et de légumes verts.
  • En cas de maladies chroniques connues, un bilan sera demandé pour s’assurer de son bon contrôle comme par exemple une échographie pour insuffisance cardiaque ou un holter tensionnel si doute sur le contrôle de la tension artérielle
  • En cas de fatigue psychique, une aide peut être proposée pour améliorer la gestion du stress, de la dépression et lutter contre la sédentarité
  • En cas de fatigue par manque d’hormone, une prescription substitutive peut corriger cet état physique : hormones thyroïdiennes en cas d’hypothyroïdie ; antidiabétiques oraux ou insuline si diabète déséquilibré ;  pilule pour corriger les effets de la ménopause ; administration de testostérone en cas d’hypogonadisme masculin se traduisant par une baisse de la libido, des difficultés d’érection.