Maigrir en se servant des étiquettes alimentaires

Il est possible de maigrir puis de stabiliser son poids en se servant astucieusement des étiquettes alimentaires qui se trouvent sur les produits que vous achetez aussi bien en grandes surfaces que chez votre commerçant de proximité ou encore dans vos magasins bio.

Avant d’utiliser les informations des étiquettes de vos aliments préférés, il faut déjà avoir en tête que pour maigrir progressivement et sans danger, c’est-à-dire sans risquer le poids yo-yo, il suffit le plus souvent de réduire ses apports caloriques de 15 à 30% par rapports à vos apports caloriques  journaliers.

En se servant d’une application sur votre smartphone ou d’un site de nutrition sur internet, en rentrant vos repas d’une journée vous aurez une estimation de vos apports caloriques. Par exemple, si vous mangez pour l’équivalent de 2 400 kcalories par jour, en réduisant vos apports chaque jour à environ 2000 kcalories/jour  vous perdrez progressivement vos kilos superflus.  Pour cela, il peut suffire de  réduire votre quantité de plats cuisinés à midi, de prendre un fruit le soir à la place du fromage –pain et dessert sucré.

En lisant attentivement les étiquettes alimentaires de vos plats, vous pouvez identifier les composants trop gras ou trop sucrés : respectivement les lipides et les glucides qui sont sources importantes de calories.

Les étiquettes alimentaires du petit déjeuner

Pour le petit déjeuner vous pouvez comparer les étiquettes alimentaires des  boites de céréales et sélectionner celles  qui ont le moins de matières grasses et notamment le moins d’acides gras saturés, toxiques pour l’organisme.  Vous devez également privilégier les céréales qui contiennent le plus de fibres alimentaires ainsi que le plus de protéines. Ces deux composants  sont intéressants car elles apportent peu de calories,  favorisent la digestion et réduisent la faim après le petit déjeuner.

Pour ceux qui aiment le pain,  la lecture des étiquettes alimentaires montre qu’il est préférable de privilégier le pain complet, le pain aux céréales et de réduire le pain blanc (la baguette) ou encore les pains de mie souvent trop riches en sel.  L’ajout de beurre allégée, c’est-à-dire  contenant moins de matières grasses laitières que le beurre classique est une option. Malheureusement ils contiennent aussi des émulsifiants et des conservateurs qui ne sont pas bénéfiques pour notre santé.  Aussi, est-il préférable de privilégier du beurre classique 100% naturel  en petites quantités chaque jour pour ne pas grossir.

Si le matin vous prenez un verre de jus de fruit, sélectionner la boisson qui contient le moins de glucides  ou sucres car 1 gramme de sucre équivaut à 4 kcalories .  En diluant avec un peu d’eau votre jus de fruits, vous réduirez vos apports sucrés.

Pour les personnes diabétiques ou ayant un excès de cholestérol, les céréales complètes type muësli dans un bol de lait de vache demi-écrémé ou de lait de soja plus riche en protéines avec un jus de fruit dilué avec de l’eau  peuvent constituer un petit déjeuner équilibré et peu calorique.

Les étiquettes alimentaires du déjeuner, du diner

Pour les repas de midi et du soir, ce sont surtout les étiquettes des  plats principaux qu’il faut lire pour pouvoir réduire ses apports caloriques.  Néanmoins, si vous avez l’habitude de prendre des entrées non maison comme des terrines, des tartares  ou même de la charcuterie, voire des quiches ou pizzas, il est important alors de regarder également les étiquettes alimentaires des plats cuisinés, industriels ou non.

Pour les entrées comme pour les plats principaux, lors du choix de l’achat d’un aliment  il est souhaitable de regarder sur l’étiquette d’abord les apports énergétiques qu’ils fournissent, puis les quantités de  sel, de matières grasses. Pour maigrir en réduisant ses apports caloriques, il convient alors de privilégier le plat industriel qui est le plus pauvre en lipides et en sel surtout pour les personnes traitées pour une hypertension artérielle. Et pour bien équilibrer son déjeuner ou son diner, l’ajout si possible de légumes verts au plat sélectionné ne pourra être que bénéfique car ils sont sources de fibres et pauvres en calories. Par exemple,  une portion de couscous en boite ou une part de pizza avec quelques  haricots verts, des endives cuites, des poivrons sans ajout d’huile peutt constituer un plat principal peu calorique.

Pour les amateurs de fromages ou de crème fraiche,  en tenant compte de ses goûts, la lecture des étiquettes alimentaires  permet de déterminer les apports énergétiques associés à une portion.  Pour maigrir, il convient donc de prendre de petites portions et pas tous les jours afin de limiter les calories ingérées.

Les étiquettes alimentaires des desserts

Pour les desserts achetés en magasins, il est important là encore de regarder les apports énergétiques pour 100 g ou bien pour une portion et d’étudier également leurs compositions en sucres, graisses et sels.

Par exemple dans le rayon des gâteaux ou des crèmes desserts, la lecture des étiquettes alimentaires montrera que l’un des produits pourra être plus calorique qu’un autre car il contient plus de matières grasses, plus de sucres. Tous les deux malheureusement contiendront des renforçateurs de goût dont le sel qui est à consommer avec modération pour maigrir et contrôler sa tension artérielle.

En pratique  quel que soit le gâteau ou la crème dessert que vous aurez acheté, il est préférable d’en manger de petites portions associées  si vous avez encore faim à un fruit frais qui lui est peu calorique.