Domaines de compétence

Domaines de compétence

Alopécie (chute des cheveux)

Survient parfois chez les femmes. Bilan hormonal à faire à la recherche d’un excès de tesotstérone fabriquée par les ovaires ou d’autres hormones (17 oH progestérone. DHAS, delata4 androstenedione) issues des glandes surrénales. Egalement rechercher un syndrome des ovaires polykystiques (échographie des ovaires), une surcharge abdomninale.

Amaigrissement

Une perte de poids inexpliquée impose une consultation médicale à la recherche d’un diabète déséquilibré, d’une hyperthyroïdie débutante (ou non corrigée) ou encore d’un phéochromocytome (tumeur rare des glandes surrénales).

Andropause (homme)

Une baisse des performances sexuelles mérite un avis médical à la recherche d’une baisse des taux de testostérone qui s’observent en cas de surpoids, de diabète mal contrôlé, de prises de certains médicaments (corticoïdes, …), voire en cas de maladies des testicules.

Anorexie (maigreur)

Une maigreur importante nécessite un avis médical car chez les femmes, un poids insuffisant peut provoquer des troubles des règles, des chutes des cheveux ainsi que une perturbation de l’humeur.

Asthénie (fatigue)

Une fatigue persistante mérite un avis médical pour rechercher une ou des causes possibles : troubles du sommeil, repas déséquilibrés, prises de certains médicaments ou bien désordres hormonaux (hypothyroïdie, diabète, déséquilibre entre oestrogènes et progestérone), état dépressif ou stress excessif.

Bouche sèche (hyposialorrhée)

Peu de salive, une langue chargée mérite un avis médical à la recherche d’une cause locale (abcès de dent, maladies des parotides) ou générale comme un diabète ou bien la prise de certains médicaments.

Boulimie

Des envies de manger incontrôlées méritent un avis médical car ce trouble du comportement alimentaire est parfois associé à une dépression, à un mal-être qui peuvent entraîner des envies de suicide.

Cholestérol, Triglycérides

Trop de graisses dans le sang risque de boucher les artères, notamment celles du coeur, des reins ou des yeux. Maladies silencieuses (sans signes cliniques ressentis), l’hypercholestérolémie et l’hypertriglycéridémie peuvent provoquer des infarctus, des accidents vasculaires cérébraux en l’absence de contrôle par des médicaments (statines, fibrates).

Cellulite

Des amas de graisse (culotte de cheval)  au niveau des cuisses, des fesses donnent un aspect peu esthétique de la silhouette. La cellulite peut être réduite par l’exercice physique, une alimentation équilibrée et par la correction de troubles hormonaux, notamment chez les femmes mal réglées.

Concentration (troubles de la)

Des difficultés à se concentrer méritent un avis médical car ces manifestations peuvent exprimer une dépression, une hypo ou hyperthyroïdie ou encore un stress permanent non contrôlé.

Dépression (inexpliquée)

Une sensation de mal-être, des difficultés à s’endormir méritent un avis médical à la recherche d’une maladie comme une hypothyroïdie, un excès de cortisol ou bien encore une psychose débutante.

Diabète

Un excès persistant de sucre dans le sang est dangereux car il conduit à obturer les artères notamment du coeur, des reins ou des yeux. Le diabète est une maladie silencieuse (sans manifestation clinique) qui provoque des baisses de la vision (cataracte, rétinopathie), des insuffisances rénales ou encore des infarctus ou des accidents vasculaires . Ces complications du diabète sont évitées lorsque le taux de sucre dans le sang est normalisé par les médicaments.

Galactorrhée (écoulement de lait)

Un écoulement de lait par un ou deux seins mérite une consultation médicale (en dehors d’un allaitement) à la recherche d’une anomalie de production de prolactine fabriquée par l’hypophyse (glande dans le cerveau).

Gigantisme – Nanisme (petite taille)

Une taille excessive ou au contraire une petite taille chez un enfant, un adolescent mérite un avis médical afin d’éliminer un excès ou au contraire un défaut de production d’hormone de croissance par la glande hypophyse (cerveau) qu’il est possible de corriger pour rétablir une taille satisfaisante.

Gynécomastie (sein chez l’homme)

Une poitrine trop développée chez l’homme mérite un avis médical à la recherche d’un excès de poids, d’une anomalie de production de prolactine ou plus rarement d’un cancer d’un testicule. Selon les résultats sanguins et complétés par des examens radiologiques (mammographie, échographie des testicules), un traitement médical ou chirurgical sera envisagé.

Hypertension artérielle endocrinienne

Un mal de tête inexpliqué et répété, une poussée de tension artérielle malgré la prise de médicaments ou encore des anomalies sanguines (natrémie, kaliémie, …)méritent un avis médical qui recherchera une possible origine endocrinienne à l’hypertension artérielle. Une hyperthyroïdie, un excès de cortisol ou d’aldostérone sont des causes d’hypertension artérielle endocrinienne.

Humeur instable

Des épisodes de dépression ou d’agitation méritent un avis médical pour éliminer une maladie de la thyroïde, une anomalie de production de cortisol.

Jambes lourdes – Varicosités

Des douleurs aux jambes, de grosses veines apparentes méritent un avis médical à la recherche d’une cause locale (varices) ou générale comme une hypothyroïdie, une alimentation trop riche en graisses ou encore un manque d’exercices physiques réguliers ou des quantités d’alcool excessives.

Maigreur – Malaises hypoglycémiques

Un ventre trop plat, des envies de sucres pour se sentir mieux méritent une consultation médicale car la maigreur peut être associée à un manque de fer, de calcium ou d’autres oligo-élements qui contribuent à bien faire fonctionner le corps.

Des malaises hypoglycémiques peuvent être dangereux, ennuyeux pour mener une activité professionnelle. Des causes sont à rechercher, comme des excès de sucreries, des repas sautés ou encore la prise de certains médicaments.

Hypophyse (maladies de l’)

Maladies en rapport avec la glande hypophyse (cerveau) qui contrôle nos hormones et notamment les hormones thyroïdiennes (TSH), sexuelles (FSH, LH), du cortisol (ACTH) et de l’hormone de croissance (GH).

Maladies du métabolisme (calcium, .. )

Maladies en rapport avec un désordre de production de nos hormones, notamment concernant un manque de vitamine D, un excès ou une carence en calcium. Ces désordres métaboliques peuvent être à l’origine de fatigue, de crampes ou encore de diarrhées.

Mémoire (troubles de la)

Des difficultés à retrouver des événements récents ou anciens méritent un avis médical car une maladie peut en être à l’origine, comme une hypothyroïdie, une dépression ou encore une maladie des artères (athérosclérose) liée à un diabète mal contrôlé ou une tension artérielle excessive (hypertension artérielle).

Ménopause

Absence de règles depuis au moins 6 mois., survenant classiquement entre 50 et 52 ans, liée à la mise au repos définitif des ovaires qui ne produisent alors plus œstrogènes et de progestérone. Des bouffées de chaleur, une prise de poids avec en particulier une surcharge abdominale peuvent survenir lors de la ménopause qui pourront se corriger par des mesures adaptées.

Nervosité

Excès d’agitation pas toujours justifiés qui nécessitent parfois des investigations médicales à la rechercher par exemple d’une hyperthyroïdie, d’un excès de cortisol ou encore d’une hypertension artérielle non connue.

Nutrition (désordres de)

Alimentation déséquilibrée en quantité ou en qualité à l’origine d’une prise de poids, de ballonnements, de douleurs abdominales ou encore de fatigue, voire de somnolence après les repas. En l’absence de correction des désordres nutritionnels, les risques augment d’apparition d’un diabète, d’un excès de cholestérol ou encore d’hypertension artérielle.

Obésité

Excès de kilos à l’origine de diabète, hypertension artérielle et d’excès de cholestérol dans le sang. Au niveau du foie, l’obésité se traduit par un excès de graisses (ou stéatose) qui est un marqueur de risque d’apparition de diabète. L’obésité est également responsable d’une apparition précoce d’arthrose au niveau des genoux.

Ovaires polykystiques

Ovaires avec plusieurs kystes et responsables d’une production excessive de testostérone à l’origine d’une apparition de poils sur le visage et favorisant les poussées d’acné. Souvent règles anormales, parfois abondantes. La perte de quelques kilos et éventuellement un traitement médical pour corriger le désordre hormonal permettent de mieux faire fonctionner les ovaires.

Palpitations (inexpliquées)

Bruits du cœur anormalement ressentis au repos et traduisant un fonctionnement du coeur anormal. Plusieurs causes sont à rechercher et notamment une hyperthyroïdie (excès d’hormones thyroïdiennes) à l’origine de troubles du rythme cardiaque. En cas de persistance ou de plusieurs épisodes, un avis médical est souhaitable.

Pilosité (anormale)

Un excès de poils (ou hirsutisme) notamment chez les femmes au niveau du visage, du menton ou encore au niveau du haut du dos est un signe évocateur de désordre hormonal et plus précisément d’un excès de testostérone par les ovaires ou les glandes surrénales. Un bilan endocrinologique est souhaitable.​

Prolactine (excès de)

Excès de prolactine par la glande hypophyse (cerveau) pouvant être responsable d’écoulement de lait par un ou deux seins et de troubles des règles. Plusieurs causes possibles : une sécrétion par un adénome de l’hypophyse, une prise de certains médicaments (anti-inflammatoires, ..), un excès de poids (avec surcharge abdominale), …Le dosage de la prolactine dans le sang et des examens complémentaires (IRM hypophyse, ..) sont indispensables pour la prise en charge.

Puberté (troubles de)

Chez les filles, comme chez les garçons, la puberté peut être précoce (respectivement avant 8-9 ans et 11-13 ans) ou retardée (après respectivement 13 ans pour les filles, 15 ans pour les garçons).
Modifications anormales chez les jeunes filles / garçons

Règles (troubles des)

Périodicité ou abondance anormale des règles à l’origine de carence en fer pouvant provoquer fatigue, chute de cheveux, … Un examen gynécologique ainsi qu’un bilan sanguin sont souvent utiles pour rechercher une cause locale (fibrome par exemple) ou générale (anorexie, prises non adaptées de pilules, …).

Sexualité (troubles de)

Baisse ou excès de libido pouvant conduire à une insatisfaction, à un mal-être physique et mental. Une anomalie hormonale (baisse de la testostérone, manque d’œstrogène, …), un mode de vie déséquilibré (manque de sommeil, alcool, stress) ou encore la prise de certains médicaments (antidépresseurs, anti-hypertenseurs, …) sont des causes possibles de troubles de la sexualité.

Stress (inexpliqué)

Inquiétude, anxiété, nervosité pendant plusieurs semaines conduisent à un épuisement physique et psychique avec des difficultés de concentration, prises de poids et insomnies. Le stress durable et non contrôlé provoque des perturbations hormonales à l’origine de certaines maladies de la thyroïde (hypothyroïdie), du pancréas (diabète) et d’insuffisance surrénale.

Sommeil – somnolence (inexpliquée)

Troubles du sommeil (insomnies, réveils matinaux difficiles) et endormissements dans la journée (somnolence après les repas) conduisent à un état de fatigue,t à des difficultés de concentration et favorisent la prise de poids. La gestion du stress et des corrections de mode de vie (alcool, lutte contre la sédentarité, alimentation moins grasse) peuvent suffire à améliorer la qualité du sommeil et à retrouver un bien-être.

Sueur (excès de)

Un excès de sueur se retrouve en cas de surpoids, d’une prise excessive d’excitants (thé, café, alcool) ou encore de désordre hormonal comme une hyperthyroïdie, un malaise hypoglycémique. En cas d’épisodes fréquents d’excès de sueur, il est souhaitable donc d’avoir un avis médical.
Mains moites, aisselles mouillées, cou en nage

Surpoids, obésité

Poids excessif par rapport à la taille conduisant à augmenter les risques de diabète, d’hypertension artérielle ou encore d’hypercholestérolémie (graisses en excès dans le sang) à partir de 40 ans. Le calcul de l’IMC (poids en kgs/taille x taille en mètre) définit le surpoids (IMC >25) et l’obésité (IMC > 30).
Un régime adapté, une reprise d’une activité physique modérée peuvent suffire pour corriger le surpoids.

Stérilité

Stérilité ou difficultés à avoir des enfants dont les causes sont multiples. Par exemple, chez l’homme un manque de testostérone ou une mauvaise qualité du sperme. Chez la femme, une ovulation perturbée, un déséquilibre hormonal ou encore une cause locale (trompes utérines bouchées) peuvent expliquer des difficultés à être enceinte.

Thyroïde (maladies de la)

Production anormale d’hormones thyroïdiennes; nodules ; cancers

Vergetures (inexpliquées)

Lignes violacées sur le ventre, les cuisses