J’ai toujours faim, je mange plus et je perds des kilos !

« J’ai toujours faim, je mange plus et je perds des kilos » est une phrase qui est parfois mentionnée lorsqu’un médecin interroge un patient qui vient les consulter car il est inquiet de son comportement alimentaire, de son amaigrissement inexpliqué. Au début, il est souvent content de perdre des kilos superflus alors qu’il ne fait pas particulièrement de régime. Il prend vite l’habitude de manger plus puisque la balance lui indique un poids inférieur à celui qu’il avait habituellement. Cependant, lui ou son entourage finissent par se poser des questions, comme « pourquoi je maigris alors que je mange plus qu’avant ? », « pourquoi je suis toujours énervé, que je dors mal ? » ou encore « pourquoi je n’ai plus de muscles aux jambes ? », «pourquoi je vais plus souvent uriner la nuit qu’avant ? ».

Devant cet amaigrissement inexpliqué, il est important de consulter un médecin en lui mentionnant tous les changements que vous avez constaté (perte de poids, plus d’appétit, insomnie, nervosité ou difficultés de concentration, tremblements, selles ou mictions plus fréquentes). Face aux symptômes décrits et en fonction de l’examen clinique, le médecin prescrira un bilan sanguin incluant un dosage de la glycémie (taux de sucre dans le sang), recherchant des anomalies de fonctionnement de la thyroïde ou des glandes surrénales.

Habituellement, trois diagnostics sont recherchés en présence d’un amaigrissement récent, rapide et inexpliqué : un diabète avec des valeurs élevées de la glycémie traduisant un manque d’insuline ; une hyperthyroïdie avec un excès d’hormones thyroïdiennes et plus rarement un phéochromocytome avec une production inadaptée de catécholamines par les glandes surrénales (situées au dessus des reins).

Lorsque le diagnostic d’une de ces trois maladies est fait, la prise en charge de ces pathologies est le plus souvent assurée par un endocrinologue qui prescrira un traitement spécifique. Un suivi clinique et biologique est toujours nécessaire. Il aura pour objectif de s’assurer de l’arrêt de la perte de poids, de la disparition des signes cliniques mais également pour objectif de veiller au bon équilibre du diabète (si glycémie élevée), au retour à l’euthyroïdie (ou thyroïde normale si le diagnostic initial est celui d’hyperthyroïdie) ou de guérison après traitement d’un phéochromocytome (tumeur rare).

Acheter le ebook: Les maladies de la thyroïde pour 4,90 Euros
Télécharger le ebook: Les maladies de la thyroïde
 



 

Les commentaires sont clos.