Compléments alimentaires : quand est-il intéressant d’en prendre ?

Les compléments alimentaires sont réputés permettre corriger la fatigue, aider à retrouver la forme physique et réduire les risques d’avoir un cancer, une maladie cardiaque (infarctus) ou vasculaire (accident cérébral). Ils sont également réputés pouvoir procurer “un coup de fouet” chez les personnes en manque d’énergie ou en période de stress (travail, chômage,…).

Fournissant un concentré de vitamines (vit B12, C, D,..), de minéraux (calcium, fer, zinc,…), d’acides aminés (tryptophane, alanine, ..) , les compléments alimentaires sont sensés procurer à nos organes (muscles, cerveau, coeur,…) les “carburants” qui leur manquent afin qu’ils fonctionnent mieux, plus efficacement.

Une alimentation équilibrée constituée chaque jour de  légumes verts (ratatouille,…), de sucres lents (céréales, légumineuses), de protides (volaille, poisson, …) et de fruits frais (oranges, kiwis,..) apporte, d’après nos Autorités de Santé, les quantités nécessaires de vitamines, minéraux et de protéines pour faire fonctionner normalement notre corps.

Les compléments alimentaires ne semblent donc pas nécessaires pour les personnes mangeant sainement équilibré chez jour et ne présentant pas de maladies graves susceptibles de perturber leur métabolisme (avec excès de dépenses énergétiques).

Cependant, chez les sujets qui souffrent de maladies graves (avec inflammation chronique comme hépatites, polyarthrite, …), chez les personnes dénutris (amaigries suite à cancer, cirrhose, anorexie,…) ou encore chez les sujets malnutris (mangeant très peu de légumes ou de fruits frais, ayant des repas irréguliers) ou encore chez les seniors (plus de 70 ans, en particuliers isolés, fragiles, malades et se déplaçant difficilement), les compléments alimentaires peuvent être indiqués, notamment ceux contenant des protéines ou des acides aminés qui aident à augmenter la masse des muscles aidant à la marche.

Bien que n’étant pas des médicaments, les compléments alimentaires peuvent être dangereux si leurs consommations est excessive car l’organisme a des capacités limitées à les assimiler.

Comme pour les régimes protéinés, un excès de ces protéines peut provoquer une altération du fonctionnement des reins par hyperfiltration. Aussi, il me paraît souhaitable d’en parler à votre médecin si vous envisager de prendre régulièrement des compléments alimentaires afin d’évaluer leurs indications chez vous et d’en évaluer les bénéfices ou non. Enfin, méfiez-vous des produits achetés peu chers (sur internet en particulier) dont les qualités nutritives peuvent être discutables. Et toujours, plutôt que d’envisager de prendre des compléments alimentaires (coûteux et de bénéfices incertains), essayer de prendre chaque jour des légumes frais, des fruits en plus des sucres lents (céréales, féculents) et de ne consommer que peu de sucres rapides (sodas, viennoiseries, ..).

Les commentaires sont clos.