Comment supprimer les crampes ?

Comment supprimer les crampes ?

Les crampes sont des contractions musculaires souvent douloureuses, pouvant durer quelques minutes à plusieurs heures. Elles peuvent survenir après un exercice physique ou lors d’une posture inhabituelle comme croiser longtemps les jambes. Survenant parfois la nuit, les crampes peuvent être angoissantes et responsables ensuite d’insomnies.
Dans la majorité des cas, les crampes sont bénignes et ne correspondent pas à des maladies neurologiques ou des muscles : ce sont les crampes musculaires essentielles.
Cependant, lorsque les épisodes de crampes se répètent et deviennent gênants, il est souhaitable de consulter un médecin qui recherchera si les crampes sont liées à différentes causes :
  • prises de certains médicaments, comme les laxatifs, les diurétiques ou encore les médicaments contre le cholestérol (hypocholestérolémiants) ;
  • existence d’une maladie endocrinienne, comme une hypothyroïdie ou bien une insuffisance surrénale ;
  • perturbation dans le sang d’origine métabolique avec manque de sel (sodium), de calcium, de magnésium ou encore de sélénium ou de chlore, voire une carence en vitamines (B1,B6,B8)

Le traitement des crampes dépend de la cause :

  • pour les crampes musculaires bénignes, le plus simple est de pratiquer un échauffement musculaire progressif avant son activité physique, de réduire l’intensité de l’exercice lors des premiers signes de crampes et d’adopter une alimentation équilibrée associée à une prise de boissons hydratantes.
  • pour les crampes musculaires secondaires à une maladie, à une prise de médicaments, en traitant le ou les causes, les crampes disparaissent progressivement. Ainsi la correction d’une hypothyroïdie par la prise tous les jours de lévothyroxine permettra de faire disparaître progressivement les crampes, de se sentir moins fatigué et de maigrir à condition de bien manger.  La correction d’un manque de vitamine D associée à une normalisation du taux de calcium dans le sang permettra également de réduire les épisodes de crampes.
Egalement, éviter de prendre trop de laxatifs (ou en réduire les prises) qui peuvent perturber votre équilibre métabolique et être responsables de crampes. Enfin, si vous prenez des diurétiques pour votre tension artérielle ou pour votre coeur, il est important d’informer votre médecin traitant (ou votre cardiologue) que vous avez des crampes pour qu’il puisse rechercher l’existence ou non de troubles du ionogramme sanguin (sodium, potassium, voire calcémie) qui nécessiteront une adaptation de leurs dosages.

Les commentaires sont clos.