C’est ma ménopause !

J’ai des bouffées de chaleur, je suis nerveuse et je n’arrête pas de grossir.

Manifestations évocatrices de ménopause
Bouffées de chaleur, sueurs, troubles des règles (irrégulière, absentes), dépression, insomnie, nervosité, rapports sexuels douloureux (atrophie vaginale), sécheresse de la peau, rides, pertes urinaires.

Diagnostic de ménopause
Les manifestations rapportées à l’âge suffisent le plus souvent à porter le diagnostic de ménopause qui sera éventuellement confirmé par un taux élevé d’hormone FSH dans le sang (plus de 100 mlU/ml) traduisant la mise au repos définitive des ovaires.

Principales causes de la ménopause
Ménopause naturelle (en général, à partir de 48 ans) , après ablation chirurgicale des ovaires.
Ménopause médicale, suite à un traitement pour endométriose (ou cancer du sein anti-estrogènes).

Bases du traitement de la ménopause
Pour lutter contre les bouffées de chaleur, les sueurs : Abufène, Agréal
Le traitement hormonal substitutif (THS) associe classiquement estrogène et progestérone. Il remplace la production des hormones par les ovaires qui sont définitivement au repos. Non systématique, le THS s’adresse principalement aux femmes en début de ménopause avec un profil à risque de faire des complications osseuses : surtout les femmes longilignes et minces.

Suivi à court et moyen terme de la ménopause
Les femmes ménopausées sont exposées au risque de survenue de fractures ou de tassements vertébraux suite à une fragilisation des os (ostéoporose), d’accidents cardiaques (infarctus) ou vasculaires (accidents cérébraux) liés à une hypercholestérolémie (voir chapitre J’ai du cholestérol).
Le THS, lorsqu’il est prescrit, réduit les risques de survenue d’accidents osseux en retardant l’arrivée de l’ostéoporose et d’accidents cardiaques en améliorant les taux du cholestérol sanguin.
Une hygiène de vie saine avec consommation modérée de café et d’alcool, prises quotidiennes d’aliments lactés et l’arrêt du tabac contribue à réduire les manifestations liées à la ménopause.

Les commentaires sont clos.