Comment bien suivre son poids ? Les objectifs de pertes de kilos ?

Bien suivre son poids, ne consiste pas à se peser tous les jours !

D’ailleurs, la balance n’a jamais fait maigrir mais génère du stress qui lui fait grossir ou reprendre les kilos perdus !

Donc, pour perdre des kilos superflus ou ne pas regrossir il est préférable de se peser qu’une fois par semaine et de préférence un vendredi matin, la veille d’un week-end qui est souvent à l’origine d’excès alimentaires, d’alcool et de sommeil insuffisant. Ces trois facteurs favorisant la production de graisses par les cellules adipocytes situées sous la peau et entre les organes digestifs.

Pour bien suivre son poids il suffit de se peser une fois par semaine. Si vous avez une balance avec impédancemétrie, il est intéressant de regarder l’évolution de votre masse grasse (en % du poids de votre corps) une fois par mois. Inutile d’évaluer ce paramètre chaque semaine car il faut au moins quatre semaines pour modifier la composition de votre corps.

En ayant une alimentation équilibrée tous les jours avec néanmoins de petits écarts de temps en temps (anniversaires, fêtes, ..) associée à une activité physique régulière, de préférence matin et après-midi, vous constaterez au bout d’un mois que nous seulement vous avez perdu du poids sur la balance, que votre masse grasse a diminué et que également vous vous sentez mieux, moins fatigué dans la journée, moins essoufflé après un effort et que vous commencez à mieux dormir.

Pour poursuivre l’amaigrissement, toujours se peser le vendredi matin, continuer à marcher au moins trente minutes par jour en vous aidant d’un podomètre afin d’atteindre les objectifs de 8 à 10 000 pas par jour. Pour continuer à avoir une alimentation saine et peu calorique, n’hésitez pas à consulter des sites internet de cuisine, à utiliser des applis disponibles sur votre smartphone pour évaluer vos apports caloriques..

Trois mois après la mise en place de ces bonnes règles d’hygiènes alimentaires et de diététiques, vous aurez le plaisir de constater la perte de kilos sur votre balance, une belle amélioration de votre taux de masse grasse. Surtout, vous rentrerez mieux dans vos pantalons, vos jupes ou robes !

Objectif de perte de poids à trois mois

L’objectif est de perdre environ 5% du poids initial en trois mois. Si vous perdez trop rapidement du poids et que donc votre courbe de poids s’effondre en un mois ou moins, vous risquez de reprendre à terme des kilos et de faire du poids yo-yo en raison de votre organisme qui aura fortement réduit ses besoins.En perdant peu, lentement mais sûrement, grâce aux changements de vos habitudes, vous réduirez vos risques de maladies cardiovasculaires (diabète, tension artérielle, cholestérol) et vous aurez moins de risque de reprise de poids.

Par exemple, si le 1er janvier votre poids est de 80 kg et qu’au 1er février vous êtes à 75 kg, votre perte de poids est alors excessive en 4 semaines. En ralentissant son métabolisme, en vous incitant à grignoter, à consommer des sucreries, votre organisme va vous faire reprendre du poids. En revanche, après un mois d’alimentation équilibrée moins riche en sucres rapides (sodas, gâteaux, viennoiseries) et en graisses (pizzas, frites, quiches) et une activité physique chaque jour modérée (20 minutes de marche, 2 fois par jour), si vous avez perdu deux kilos par rapport au départ, votre courbe de poids est sur la bonne pente. En poursuivant vos efforts, vous devriez avoir perdu 5% du poids initial après 3 mois. Soit dans mon exemple, peser 76 kg alors que vous partiez de 80 kg.

Objectif de perte de poids à 6 mois

Pour continuer à perdre des kilos superflus après une première étape d’amaigrissement, il faut avoir en tête que c’est maintenant que les difficultés commencent. En effet, votre corps va tout faire pour retrouver son poids d’avant : réduction de la thermogénèse (moins de calories brûlées), augmentation des envies d’aliments gras et sucrés, sensation de fatigue rendant l’exercice physique plus difficile et stress lié à une stagnation ou reprise de poids.

Afin que votre courbe de poids continue à baisser, il est important d’accepter de stabiliser le nombre de kilos affichés sur votre balance pendant une période de 4 à 8 semaines. C’est le temps nécessaire pour que votre corps accepte son nouvel état.

Après cette période de stabilisation, la bonne gestion de votre stress, de votre sommeil en plus de votre alimentation et de votre activité physique vous permettra alors de continuer à perdre encore quelques kilos et à atteindre votre poids de forme. A cette étape d’amaigrissement, une perte de poids de 3% est raisonnable en trois mois.

Dans mon exemple, un amaigrissement de 2 kg en trois mois, soit passage de 76 kg à 74 kg. Au total, un amaigrissement de 6 kg en 6 mois après avoir commencé à enregistrer sa courbe de poids. Ce qui correspond à des objectifs raisonnables, permettant d’espérer une absence de reprise de poids.

Objectif de perte de poids à 1 an

Sachant que les écarts alimentaires répétés, les épisodes de stress ou d’insomnies ou encore la réduction de l’activité physique (souvent en hiver) favorisent la prise de kilos superflus, la courbe de poids au bout d’un an de régime a tendance à remonter légèrement même lorsque l’on maîtrise tous les facteurs mentionnés.

Donc, ne pas s’inquiéter si 11 à 12 mois après vos changements de comportements alimentaires et d’activités physiques, vous reprenez un à deux kilos, que votre poids varie un petit peu d’une semaine à l’autre. Vous avez atteint votre pondérostat qu’il va s’agir de conserver.

Dans mon exemple, le pondérostat après amaigrissement varie entre 73 et 75 kg après un an d’amaigrissement prolongé sans régime.

Objectif à long terme : Conservation du poids après amaigrissement sans régime

Pour conserver le poids atteint après une amaigrissement progressif sans régime, il est important de s’efforcer de continuer à contrôler le mieux possible tous les facteurs qui risquent de vous faire reprendre du poids comme : le stress, des excès alimentaires ou d’alcoolisations répétés, des épisodes prolongés de sédentarité avec manque d’activités physiques.

Aussi, si malgré vos efforts votre poids remonte progressivement, il ne faut pas attendre pour faire appel à des professionnels de santé, comme un nutritionniste, un psychologue ou encore un endocrinologue, un coach sportif qui vous aideront à corriger vos erreurs à l’origine de la reprise de vos kilos superflus.

Les commentaires sont clos.